Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • L'art ou la manière de tout cacher

    L'art ou la manière de tout cacher
    Visite hier de l'agent immobilier pour finaliser des détails. Les photos seront prises après que les retouches "cosmétiques" dans la cuisine et le couloir soient terminées, jeudi prochain.
    Beaucoup à faire : 5.5 ans de bordel accumulé à trier, ranger, vendre ou jeter. La priorité est de donner aux acheteurs potentiels l'idée d'espace.

    10h30 ce matin, coup de téléphone de l'agent immobilier nous annonçant une visite.... en début d'après-midi.
    Les heures qui ont suivi l'appel téléphonique sont passées à grande vitesse à cacher tous notre bordel dans des sacs poubelle et les empiler dans le garage: jouets, linge propre pas repassé, linge sale, encombrant.

    J'y ai passé des heures pour une visite de quelques minutes, 15 pas plus. Maintenant nous ne retrouvons rien:-)

    J'ai découvert trop tard que Margot avait laissé une surprise à nos visiteurs.
    Voilà ce qu'ils attendaient en rentrant dans sa chambre:



  • Divorce = bordel

    La BS divorce, Elle nous avait dit que tout se passerait amicalement, ce qu'on a eu du mal à croire.
    Vu que l'on ignore les détails, on refuse de prendre partie et nous refusons de commenter, de donner notre opinion en public.
    Pas de sympathie pour la BS ou son ex-mari. Nous les voyons séparément. Et c'est ce détail qui j'imagine doit déranger la BS qui a décrété que nous avons influencé ses enfants lors d'une récente visite avec leur père, qui nous a bloqué sur Facebook et qui maintenant a décidé d'annuler une journée ensemble, son idée préférant rester dans son cocoon familial.

    Ha et la tante de BF et la BS nous a aussi bloqué sur FB, décidément parce que nous parlons toujours à l'ex-mari.

    Quel bordel quand la famille s'en mèle. Moins de carte de vœux à écrire cette année.
    Moi j'ai d'autres priorités. Je raconte bientôt: la décision est prise nous déménageons, changeons de région

  • Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis

    Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis
    C'est le dicton, moi je me demande si ce n'est pas moi l'imbécile pour justement avoir changé d'avis.

    Sinon aujourd'hui promenade dominicale à Silchester, une ancienne cité romaine.
    Cela fait du bien de prendre l'air.